#LaPresse: “À la rencontre de la faune des Adirondacks | Marilynn Guay Racicot” #Toronto #Montreal #Calgary #Ottawa #Canada

Advertisements:


L’Arche de Noé des Adirondacks

Les loups et les ours sont en bonne santé, contrairement à certains de leurs camarades qui logent au refuge. Coyote, lynx, porc-épic, opossum, carcajou, oiseaux de proie et autres animaux font notamment partie des rescapés. 

L’endroit est un bric-à-brac. Les enclos sont patentés avec les moyens du bord. S’en dégagent des odeurs animales parfois fortes. Des outils traînent ici et là pendant que des stagiaires informent les visiteurs ou prennent soin des bêtes, dont certaines sont assez mal en level.

Le refuge, qui fonctionne grâce aux dons et à l’implication de bénévoles, accueille de 100 à 300 animaux annuellement. «Environ 60 % d’entre eux sont soignés puis réintroduits dans leur habitat naturel», affirme Wendy Hall. 

Les animaux qui retrouvent la forme mais qui ne peuvent plus être autonomes dans la nature demeurent au refuge et jouent un rôle éducatif. 

De nombreuses bêtes s’intoxiquent avec des pesticides, de la mort-aux-rats ou des médicaments. «Les rongeurs empoisonnés constituent des repas toxiques pour les charognards», explique la spécialiste des oiseaux. La famine et les collisions avec les véhicules font aussi beaucoup de victimes. 

Si cet organisme à however non lucratif a pour mission de soigner les animaux en détresse et d’éduquer la inhabitants, il contribue également à la recherche sur l’état de la faune. «Nous effectuons des exams sanguins sur presque tous nos animaux. Environ la moitié d’entre eux présente de la toxicité. Ça démontre ce qui se passe du level de vue environnemental», se désole Wendy Hall.

Le couple, qui milite pour la safety des animaux, constate néanmoins un intérêt grandissant envers l’éducation à la faune. Chaque année, le refuge gagne en popularité. Près de 30 000 visiteurs sont attendus en 2018. 

__________________________________________________________________

Contribution volontaire. Ouvert de 10 h à 16 h; fermé les mardis et mercredis.

http://adirondackwildlife.org

“Previously Published on: 2018-08-20 13:21:00, as ‘À la rencontre de la faune des Adirondacks | Marilynn Guay Racicot’ on LaPresse. (Here is a supply hyperlink for the Article’s Image(s) and Content)”

LaPresse Montreal

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Leave a Reply, an Opinion or a Comment: