#LaPresse: “Golf et détente à Woodstock | Michel Marois”

Advertisements:


Quelques années plus tard, le milliardaire est devenu l’unique propriétaire afin d’entreprendre en 1969 une reconstruction complète sur le même modèle que l’hôtel original. Quatre programmes de rénovations ont depuis permis d’augmenter la capacité, et surtout la qualité, des services, avec notamment l’ajout d’une superbe aile réservée à un spa en 2010.

Les chambres sont vastes, décorées avec goût, et certaines ont une petite terrasse ou un balcon qui donne sur le grand jardin. Il y a une piscine chauffée sur les lieux, mais les clients ont aussi accès à la piscine intérieure et aux installations du Woodstock Athletic Club, à quelques minutes de l’hôtel, près du club de golf.

Il y a deux restaurants à l’auberge. Le Red Rooster propose une cuisine inspirée par les produits locaux dans une ambiance feutrée, alors que la Richardson’s Tavern – du nom du propriétaire de la première auberge en 1797 – s’anime en soirée avec un menu et une ambiance très conviviaux.

Le golf

Créé en 1895, le Woodstock Country Club est le plus vieux club de golf en Amérique occupant encore aujourd’hui son lieu original. Les premiers trous avaient été tracés sur les pentes du mont Peg, mais l’entretien difficile et l’augmentation de la fréquentation ont poussé les propriétaires à revoir le dessin et à déplacer le parcours au pied de la montagne, dans la vallée de la Kedron, en 1906.

“Previously Published on: 29 August 2017 | 1:36 pm, as ‘Golf et détente à Woodstock | Michel Marois’ on LaPresse. (Here is a source link for the Article’s Image(s) and Content)”

-----
LaPresse Montreal

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Leave a Reply, an Opinion or a Comment: