#LaPresse: “Redécouvrir Londres avec Geneviève Borne | Pierre-Marc Durivage”

Advertisements:


Le cabinet de guerre de l’ancien premier ministre britannique, dans le quartier Whitehall, est d’ailleurs la première chose qui lui est venue à l’esprit quand on lui a demandé de nous parler de ses coups de coeur bien personnels. «J’ai toujours été fascinée par Winston Churchill, révèle l’animatrice. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il dirigeait le pays et l’armée à partir de ce bunker. On peut maintenant le visiter, tout a été laissé en place, comme si c’était hier. La salle des cartes est particulièrement étonnante, avec ces petites épingles qui désignaient l’emplacement des armées.»

Geneviève Borne invite aussi les lecteurs à découvrir quelques quartiers méconnus de la capitale britannique, comme Docklands – un ancien quartier portuaire investi par des artistes – et Little Venice – une véritable communauté s’est constituée aux abords des canaux où circulaient les marchandises à une autre époque.

Mannequin et longtemps porte-parole du Festival mode et design de Montréal, Geneviève Borne aime aussi Londres parce que c’est une capitale de la mode. «Beaucoup de personnages que j’ai rencontrés là-bas gravitent autour de cet univers, indique-t-elle. J’ai ainsi souhaité parler de créateurs qui ont marqué la ville, comme Vivienne Westwood ou Paul Smith, par exemple.»

Mais comme pour les autres livres de la série, chacun y trouve son compte. «Le but est que ce soit varié, affirme Geneviève Borne. Gastronomie, architecture, histoire, mode, musique, musées, on peut choisir ce qui nous plaît.»

____________________________________________________________________________

300 raisons d’aimer Londres. Geneviève Borne. Éditions de l’Homme. 288 pages. 29,95 $. En librairie le 7 juin.

“Previously Published on: 6 June 2017 | 2:01 pm, as ‘Redécouvrir Londres avec Geneviève Borne | Pierre-Marc Durivage’ on LaPresse. (Here is a source link for the Article’s Image(s) and Content)”

LaPresse Montreal

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Leave a Reply, an Opinion or a Comment: